L’éradication des cafards / blattes

La société RODENTIA3D est là pour vous aider à éliminer les cafards/ blattes!

Tout d’abord, nos techniciens viennent analyser le degrés d’infestation des cafards au sein de votre domicile ou de votre établissement.

Après l’analyse, ils procèdent directement au traitement des cafards.

Nos techniciens utilisent un pistolet applicateur de gel puissant comme le Goliath Gel, qui est un produit phare sur le marché, un peu coûteux mais efficace pour la désinfection.

En effet, le gel utilisé est efficace contre les blattes germaniques, les blattes orientales et les blattes américaines.

Il est appliqué sous forme de petites gouttes dans les endroits infestés.

Le gel utilisé est très appétent, même en présence de nourriture autre, les blattes seront attirées par le gel.

C’est pourquoi, le gel est plus efficace lorsqu’il est placé dans les lieux infestés par les blattes ou à proximité, dans les endroits où ils cherchent ou déposent de la nourriture.

En effet, ces lieux sont généralement sombres, chauds et humides, par exemple derrière les réfrigérateurs et dans les installations électriques.

Il faut rechercher ces endroits par une inspection systématique ou mieux par piégeage.

C’est pourquoi, chaque dépôt est fait dans les endroits où les cafards vivent ou sont susceptible de passer :

  •  Derrière et dans les appareils électroménagers
  •  Sous les éviers et lavabos
  •  A l’orifice des gaines techniques et du passage des canalisations
  •  Dans les fissures des murs
  • Le long des murs
  •  Dans les interstices entre les plaques inox et leur support dans les cuisines industrielles etc

Résultats

Bien sûr, on obtient de meilleurs résultats si la surface à traiter est préalablement rangée et si l’on prend la précaution d’éloigner toutes autres sources de nourriture.

Pour finir, on trouvera généralement des blattes mortes dans les lieux infestés 24 heures après le traitement.

Le gel utilisé reste appétant et efficace près de 12 semaines, ce qui permet de contrôler des ré-infestations potentielles par des populations avoisinantes non traitées.

En revanche, en cas de forte infestation, une seconde intervention pourra être nécessaire si le premier traitement a été consommé et que des blattes subsistent.